POLLEN Education

 A propos de Pollen Education   Notre approche : démarche, principes de base

En bref

Des principes pour une aide au développement efficace :

- promotion des libertés et droits

- autonomie et esprit critique des enfants

- professionnalisation de l’approche

- développement endogène des pays bénéficiaires de l’aide

- démocratisation et prévention des communautarismes et des obscurantismes

Notre approche : démarche, principes de base

POLLEN Education a volontairement opté pour une approche par objectif et un travail d’équipe tant dans ses formations, études que dans ses programmes et actions.

Dans un monde de plus en plus complexe et agité, les gens, au Nord comme au Sud, n’ont plus le temps de s’adapter aux réalités, et il leur manque souvent les connexions entre toutes ces complexités interdépendantes. On s’enferme dans des mythes, des idées toutes faites, dans des schémas réducteurs, on formule des raccourcis simplifiés déconnectés de leur contexte. On est encore loin d’avoir compris la nécessité de relier. Or, relier, c’est sans doute le grand défi qui se pose au monde du développement et de l’éducation afin qu’elle ne soit pas utilisée uniquement  des fins de propagande.

« La pensée complexe essaie en effet de voir ce qui lie les choses les unes aux autres, et non seulement la présence des parties dans le tout, mais aussi la présence du tout dans les parties. » (Edgard Morin)

Dans le domaine de l’aide au développement, la démarche de l’organisation est avant tout la recherche de la qualité et de l’efficacité dans la pertinence, ce qui nécessite des évaluations "dynamiques", des partenariats solides, la participation active des bénéficiaires directs ou indirects dans un souci d’autonomie croissante, et surtout, la volonté de rendre autonomes et responsables enfants, parents, communautés et gouvernements.

L’éducation est une ouverture. Pour qu’elle le soit en pratique, notre souci est d’en faire un mécanisme de progression constante de l’individu, en lui permettant de relier les choses entre elles.

Pour la diversité culturelle et l’égalité des chances

Voulons-nous pour nos enfants un système éducatif faisant l’apologie de la concurrence et mettant  mal la solidarité, favorisant de fait l’accès des meilleurs établissements aux seuls enfants des familles les plus riches ? Voulons-nous une vision étriquée de la société ou une approche multidiverse et multiculturelle,  travers tous les outils disponibles ?

POLLEN Education,  travers sa défense d’une éducation juste et égalitaire, participe  la lutte contre toute forme d’exclusion et pour l’accès de tous  une éducation de qualité.

Nous pensons que l’éducation est le ciment de toute civilisation, garante de la compréhension, de la tolérance, et du bon fonctionnement de la démocratie.

Elle doit donc être accessible  tous, la même pour tous, et de la meilleure qualité possible, garante des droits  la différence et  la compréhension de ce qui fait l’"autre", tout en favorisant dialogue, respect mutuel et échanges

Pour le respect des libertés fondamentales

L’interdépendance et l’individualisme ont ces dernières années amené les gens  se replier sur eux-mêmes, ou pire,  adopter des valeurs ou idées leur paraissant garantir leurs libertés individuelles en oubliant le « lien social  », seul  même de sauvegarder les valeurs morales, culturelles ou politiques construites et acquises durant ces derniers siècles ainsi que les droits les plus élémentaires.

Pour une société internationale solidaire

Le mot de solidarité est  la mode. Mais revêt-il la même signification pour tous ?

Lutter contre la pauvreté, qui existe aussi en Europe, devant notre porte et derrière les frontières, peut passer par un simple acte charitable qui dédouane des consciences.

Mais cela peut aussi vouloir dire rééqulibrer les rapports de forces, rétablir une cohésion sociale et politique entre pays les plus avancés et les plus pauvres. Nous travaillons dans cette optique.

Alors que l’Europe est en proie  une décroissance et  un grignotement des acquis sociaux les plus fondamentaux au nom de la compétitivité, l’aide au développement semble bien impuissante  dresser des murs de soutien pour les plus démunis.

Ce n’est qu’au prix d’un meilleur partage et surtout d’échanges des connaissances que les chances de développement seront partagées et que la « mondialisation  » portera ses fruits de manière équitable et équilibrée pour tous, afin de contribuer  lutter contre l’injustice et la barbarie.